Trouver le mystique qui est en vous : Le carmel pour tous aujourd’hui PDF

Trouver le mystique qui est en vous : Le carmel pour tous aujourd’hui PDF article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. La peste de Marseille de 1720 est la dernière grande épidémie de peste enregistrée en France. Marseille le 25 mai 1720, jugé comme étant à l’origine de l’épidémie.


Pour ceux qui n’ont ni le temps ni la patience de se plonger dans une étude approfondie des textes, ce petit livre est une vraie merveille. La sagesse de sainte Thérèse d’Avila et de saint Jean de la Croix y est présentée de façon simple pour nous aider à mieux comprendre les étapes et les expériences qui jalonnent le cheminement intérieur. Le lecteur ne manquera pas d’y puiser éclaircissements, encouragements et énergie pour son propre compte.

Voilà plus de 25 ans que l’auteur, mariée et mère de 8 enfants, se nourrit de ces maîtres de la vie intérieure et du genre de vie de l’Ordre Séculier des Carmes Déchaussés. S’inspirant de sa propre expérience de la direction spirituelle et de l’enseignement de la méditation contemplative, elle offre ici un guide adapté aux besoins modernes que rencontre toute âme engagée actuellement sur la voie de la vie spirituelle.

La responsabilité de la non-application de la réglementation a été recherchée auprès du commandant du navire, le capitaine Jean-Baptiste Chataud, et du premier échevin, Jean-Baptiste Estelle. Aucune preuve formelle n’a pu être trouvée. L’alimentation de la population ainsi que l’évacuation des cadavres posent de graves problèmes et mobilisent les échevins qui montrent beaucoup de courage. Cette épidémie a donné naissance à de nombreuses représentations artistiques parmi lesquelles celles du peintre Michel Serre, témoin direct de l’épidémie.

Elle constitue un épisode historique marquant, toujours présent dans la mémoire collective des Marseillais. C’est à ce moment où s’amorcent des conditions de vie meilleures et un essor économique qu’un coup d’arrêt brutal est donné par l’apparition de la peste. La ville est entièrement ceinturée par un nouveau rempart construit sur ordre de Louis XIV par Nicolas Arnoul. Dans les espaces intérieurs ainsi conquis sont construites des voies nouvelles se coupant perpendiculairement. Cette protection repose d’une part sur un cordon sanitaire mis en place à l’échelle méditerranéenne avec délivrance de patentes dans les ports du Levant et d’autre part sur un bureau de santé composé d’intendants qui décident de la durée de la mise en quarantaine pour l’équipage, les passagers et les marchandises.

Chaque navire faisant escale dans un port du Levant se voit délivrer une patente, certificat délivré par les consuls des ports orientaux aux capitaines des vaisseaux souhaitant rentrer en France, qui précise l’état sanitaire de la ville. En cas de patente nette la durée de la quarantaine est ordinairement de dix-huit jours pour les personnes, vingt-huit pour le navire et trente-huit pour la cargaison. Bureau de santé sur le Vieux-Port, construit en 1719. Un bureau de santé est créé à Marseille. Ce bureau, renouvelé chaque année par le conseil de ville, est composé de quatorze intendants bénévoles choisis parmi les négociants, marchands et anciens capitaines de vaisseau.

This entry was posted in Tourisme et Voyages. Bookmark the permalink.