WORLDS APART. Le livre non officiel PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Saga en concert à Hambourg, en Allemagne, en 2017. Saga est un groupe de WORLDS APART. Le livre non officiel PDF progressif canadien, originaire d’Oakville, en Ontario. Issue du rock progressif post-1970, le groupe canadien tire ses influences de la musique blues, funk et classique.


Saga est l’un des groupes néo-prog qui connaît le plus grand succès sur une échelle internationale, aux côtés de Marillion et Pendragon, parmi d’autres. Le groupe connaît des hauts et des bas au tout début de sa carrière. Après la sortie de leur premier album éponyme en juin 1978, le groupe éprouve de nombreuses difficultés financières, mais connaît un succès retentissant en Europe, particulièrement en Allemagne. Dès 1978, Paul Gross, copropriétaire des Phase One Studios, prend le groupe sous son aile et devient leur producteur. Celui finance les trois premiers albums du groupe aux côtés du premier manager du groupe Saga, Clive Corcoran. Europe où le groupe visite, entre autres, l’Angleterre et l’Allemagne.

Au cours de ses 38 ans de carrière, la formation néo-prog a vu plusieurs de ses membres quitter le groupe et y revenir pour des raisons financières ou à cause de conflits de gestions. Chadd fait donc affaire avec le American Federation of Musicians, qui accordait le gain de cause au claviériste. Steve Negus et Jim Gilmour annoncent en septembre 1986 qu’ils quittent le groupe. Gilmour et Negus annoncent leur désir de revenir dans le groupe en 1991. Pour sa part, Steve Negus décide de quitter le groupe à nouveau en 2003 afin de poursuivre une carrière solo.

Le groupe engage donc Brian Doerner en 2006, mais celui-ci subit d’importantes blessures au dos, l’empêchant de participer à la tournée européenne en 2006 avec Saga. En 2012, le batteur est victime d’une crise cardiaque, ce qui le pousse à quitter le groupe de façon définitive. Une décision prise à cause de plusieurs raisons personnelles, dont des problèmes d’alcoolisme qu’il dut régler dans un centre de désintoxication, mais également pour des raisons familiales. Le chanteur quitte donc le groupe, laissant plusieurs admirateurs en peine. En 2009, le groupe lance l’album The Human Condition avec Moratti comme chanteur principal, il s’agit du seul album dans lequel Michael Sadler n’ait pas participé. De ce fait, Sadler annonce son retour dans le groupe en 2011 après quatre ans d’absence. Depuis ses débuts, Saga côtoie plusieurs producteurs et travaille avec différents impresarios.

Paul Gross, producteur et copropriétaire chez Phase One Studios, fut le premier producteur du groupe en 1978. Celui-ci finance les trois premiers albums qui soenregistrés à Toronto. Paul Gross construit le studio Phase One en 1974, juste après avoir quitté le groupe Wishbone, dans lequel il jouait la guitare aux côtés de Peter Rochon, premier claviériste de Saga. La formation néo-prog s’associe à l’impresario Clive Corcoran au cours de l’enregistrement de leur premier album. Clive Corcoran entretenait des relations professionnelles avec Zoran Busic, qui s’e sont avérées très importantes pour le groupe Saga puisque Busic est le dessinateur du personnage de la libellule cyborg qui orne la pochette de plusieurs albums du groupe.

This entry was posted in Romans policiers et polars. Bookmark the permalink.